Les mots qui te parlent #16 – P : Pardon

beautyplus_20161224204620_fast

Pardon.

Vas-y, dis-le.

P.A.R.D.O.N

Ca t’égorge, hein?

C’est pas si difficile, je te jure!

C’est juste l’ego qui fait barrière. Et ego ne veut pas forcément dire qualité ou bonne chose. Pardon, ça fait du bien. Ca fait du bien à celui qui le dit et à celui qui le reçoit. Pardon c’est comme une tentative d’assainissement. C’est une façon de rembobiner la cassette (dis moi que tu comprends cette expression et que je n’ai pas pris une ride!). C’est une manière de dire « Stop. On recommence. On oublie pas, certes, mais on se reprend la main et on réessaie. »

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

C’est important de dire pardon. Oui, pardonner de grosses bêtises, c’est parfois bien au delà de sa volonté et se ses propres moyens. Mais pour des choses moindres, ça apaise. Ca rend léger, comme un bisous sur le front, c’est pas futile, c’est pas non plus « foufou », mais c’est bourré de gentillesse et de compassion.

Oui, Camus disait « une attitude saine comprend aussi des défauts. » Mais l’être humain n’est-il pas lui-même un défaut tout entier?

Pardon ne donne pas le droit de tout pardonner et ne légitime rien. Mais il aide beaucoup parfois. Il apaise les cœurs et crée un petit pas en avant.

Dire pardon, c’est pas se rabaisser. Si on se rabaisse, ça veut dire qu’on est, de base, au-dessus. Et personne n’est au-dessus de qui que ce soit. On ne se rabaisse pas, on compatit ouvertement. On ne dit pas « je suis d’accord » ou « ce n’est pas grave », on dit juste « Ok. Je ne suis pas parfait, tu ne l’es pas, et rien ne l’est de toute façon. C’est pour cela que j’accepte ce commun pas en avant. Pour que ça aille mieux. Pas forcément entre toi et moi. Pour moi seulement. Ou pour toi seulement. » Parce qu’on est d’accord, nous voulons toujours que ça aille mieux. Même si tout semble vain, on veut toujours un petit bout de meilleur.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

C’est une grande et sage qualité que de pratiquer le pardon non falsifié et sincère.

On fait pas les mêmes erreurs, on fait pas les mêmes faux pas. On peut ne pas comprendre, on peut ne pas accepter. Pourtant des personnes y arrivent, parce que c’est naturel pour elles d’accepter le pardon et les mauvaises choses qui leur sont faites. Elles sont belles ces personnes. J’aimerais savoir le faire aussi bien qu’elles. Pour ma part, c’est plus un problème d’acceptation. Je sais dire pardon, je sais également accepter celui qu’on me donne, c’est le mal qui a été fait qui coince. Quand on n’accepte pas le faux pas chez soi, on ne l’accepte pas chez les autres.  Bien sûr j’y arrive, j’y arrive, mais il y a toujours ce goût d’amertume qui me reste dans le cœur. Vous savez, ce sentiment d’injustice et de déception. Faut  juste accepter.

Et même si « pardon ne guérit pas la bosse »*, « tout pardon a sa récompense. »*

200-64

*1 : proverbe guadeloupéen

*2 : Christine Ockrent 

5 réflexions sur “Les mots qui te parlent #16 – P : Pardon

Je t'écoute petit lapin ! :) ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s