Qu’on lui coupe la tête !

IMAG3040

Petite réflexion du jour !

Aujourd’hui, parlons vengeance.

On nous élève souvent en nous apprenant que la vengeance est mauvaise et que rien ne sert de se venger, car « la roue tourne » ou parce que « ça n’en vaut pas la peine ». Mais réaction naturelle de l’être humain : se sentir blessé, trahi, non respecté, « on ne mérite pas ça », c’est injuste.

Cette notion de mérite, on la retrouve également de l’autre côté – celui de l’assaillant – il mérite la monnaie de sa pièce, il mérite la pareille. Donnant donnant. Œil pour œil, dent pour dent. Bref, on veut se venger et lui faire comprendre ce que ça fait ! C’est le juste retour des choses. On essaie de retrouver un ordre, l’ordre des choses; se venger afin d’annuler le mal qui a été fait – être « quitte ».

sFdVBYXoi59HKQDdev1YsMYoagc

« C’est bien fait ! » disent les enfants. En effet, à contrario de cette éducation pacifiste, on leur inculque cette notion de mérite. « Si tu travailles bien, tu auras de l’argent; l’argent est bien. », « si tu n’es pas sage, tu n’auras pas de cadeau ». C’est un système de récompense. La récompense est la bonne chose octroyée après la bonne action – en revanche la punition est administrée lorsqu’un mal a été fait. On punit ou on récompense selon ce mérite.

Par ailleurs, la justice, n’est-elle pas un moyen confectionné afin de se venger en toute légalité? Avec des témoins, des arguments, etc – pour appuyer sa cause et se sentir soutenu? « Comprenez comme je suis blessé et regardez les conséquences du mauvais acte et de la trahison ».

Et aussi, la vengeance, n’est-elle pas totalement naturelle? La vie se venge, lorsque « la roue tourne » – ce fameux karma – récolter ce que l’on sème, sans que personne ne se venge, le mal que l’on fait, ne nous revient-il pas toujours?

200 (12)

« T’es qu’une merde. »

giphy

« T’es qu’une merde »

« T’es nulle »

« Tu sers à rien »

« T’es moche »

« Tu sais pas t’habiller »

« Tu te crois belle, mais tu te trompes »

« T’as les cheveux poisseux ! »

« T’as le cœur noir? »

« Sale pute! »

« Tu ressembles à rien »

« Pourquoi t’es comme ça? »

« T’es grosse ! »

« T’es maigre, tu me dégoûtes  »

« Elle essaie de s’apprêter, mais c’est horrible ! »

« T’es nulle, t’es nulle, je peux rien faire pour toi »

« Tu ne réussiras jamais »

« Sorcière ! »

« Tsss crasseuse ! »

« Regarde ses chaussures, haha ! »

« Crache-lui dessus ! »

Ça, c’est du harcèlement moral. Ça, ça tue un enfant. Ça, c’est du venin venimeux. Ça, ça rend malade. Ça, ça ne s’oublie jamais. Le lynchage scolaire. Les élèves, les professeurs, parfois en famille. C’est pousser quelqu’un à la mort morale, à la mort physique, à la mort tout court. C’est comme des baffes en plein visage du matin au soir. Quand on est enfant ou ado, on n’a rarement les épaules assez robustes pour supporter un tel poids de haine. Réfléchissez. Soyez intelligents. Donnez seulement ce que vous aimeriez qu’on vous donne.

giphy (1)

AVOIR LE DROIT D’ÊTRE TRISTE

sFdVBYXoi59HKQDdev1YsMYoagc

♥ Nous avons le droit d’être triste. Positiver, avancer, se relever, sourire, s’efforcer… Il le faut pour réussir et être heureux ! Mais ce sont des efforts constants et continus et c’est parfois fatiguant. Oui, il y a des jours où pleurer à chaudes larmes fait du bien. Ça repose, ça assainie la crasse de l’effort, ça nettoie la sueur qui a coulé depuis un certain temps. Se plaindre de ses petits malheurs. Aller se coucher sous la couette, plein de tristesse et ne plus vouloir se lever. Détester tout et jurer. Se mettre en colère contre soi-même et contre les autres. Bouder. Vouloir tout arrêter.

1fz_T437trfbJBgu2oVvlVakY10

Il y a différents degrés de problèmes et de soucis et ils sont incomparables : ils ont tous une quelconque répercussion sur le moral et l’état d’esprit. Chacun les vit avec ses émotions.

Pleurer, c’est souffler et faire le point. Évacuer le trop plein pour repartir tout neuf et réamorcé. ♥

giphy (2)