Mes astuces pour me sentir bien ♥

IMAG2252

J’ai décidé aujourd’hui de vous lister mes astuces simples pour aller bien ou mieux 🙂 Changer de coiffure? Faire du shopping? Aller boire un verre? Non, tout le monde n’a pas besoin de sortir son porte monnaie pour se changer les idées !

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Chaque matin, je lis une citation positive que je découvre quotidiennement dans une application que j’ai téléchargé il y a un moment déjà, qui s’appelle « MOTIVATION  les meilleures citations ». La phrase d’aujourd’hui était « Tu sais que tu es sur le bon chemin lorsque regarder en arrière ne t’intéresse plus. »

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Je fais du yoga. N’ayez pas peur ! Il existe toute sorte de yoga, ne fuyez pas ! Il y a du yoga pour dormir, contre le stress, contre le mal de dos, contre les courbatures, et même pour se muscler le périnée haha ! Et plein d’autres encore 🙂 certains sont plutôt lents et reposant tandis que d’autres sont plus toniques (si on se dirige vers le pilate notamment !)nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ J’écoute des mantras. Mon Dieu ! Les mantras m’apaisent comme rien d’autre ! Pour faire très concis, ce sont des chants de moines bouddhistes où une syllabe ou une phrase est répétée en boucle. Ça paraît un peu bizarre comme ça, mais voilà deux petits liens pour vous donner un exemple 🙂

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ J’écoute de la musique en général. Le style selon l’humeur et l’envie. A vous de savoir 🙂

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

J’écris ! Ecrire, c’est se vider toute l’âme et la tête, jusqu’à ce qu’on ait plus vraiment quelque chose à dire. Même si c’est maladroitement dit ou que ce n’est pas joli, mettre toutes ses pensées sur le papier, comme ça, sans réfléchir à la façon dont on écrit, ça m’a plus ou moins sauvé la vie pendant mon adolescence, et ça me soulage encore beaucoup maintenant.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Je rêve. J’aime parfois me poser un instant et imaginer la vie que je rêve d’avoir ! Réelle ou irréelle, ça me transporte dans mon imaginaire où les limites n’existent pas et ça m’apporte toujours un sourire apaisé.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Les « doudouces » ! Haha, on peut appeler ça des caresses, des papouilles ou bien des guilis… Retire tout de suite ta pensée obscène de ta tête, ça n’a rien à voir 😉 Ce que j’appelle des doudouces, ce sont des caresses très très légères qui effleurent la peau et qui donne la chaire de poule. Pas forcément besoin de quelqu’un pour les faire. Dans tous les cas, je crois que c’est la meilleure thérapie contre le stress pour moi. C’est d’ailleurs ce que je faisais ou demandais de faire auparavant après une crise d’angoisse.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

Appeler ou envoyer un message. Parfois prendre contacte avec un(e) ami(e) et parler de ses angoisses ou tout juste de tout et de rien, bah ça fait juste un bien fou !

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Allez, un petit cliché parce qu’il en fallait bien un ! Regarder un Disney ^^ L’univers est tellement magique et innocent que parfois ça fait juste super plaisir de retourner un peu en enfance où tout semblait beau et possible. D’ailleurs, malgré cette naïveté dans ces dessins animés, je pense toujours que la morale et tout à fait crédible et que, même si rien est parfait, il est toujours possible que les choses aillent pour le mieux quand on s’en donne les moyens.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Je positive ! J’habitue mon cerveau et mes pensées à relativiser à travers le moindre petit détail qui ne semblerait pas pessimiste. C’est aussi un réflexe humain que de s’accrocher au premier bout de corde qui lui viendrait en aide. Un instinct de survie morale.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

Dormir. Il arrive quelques fois où juste une petite sieste permet de ne plus penser aux vilaines choses qui nous tourmentent.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

Lire. se plonger dans un livre, c’est se plonger dans une histoire qui n’est pas la nôtre. Tel un échappatoire.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Les chats. Et oui ! J’adore passer du temps avec les chats et analyser leur comportement. Ça m’attendrit beaucoup !

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

♥ Se promener dans la nature. Observer l’essentiel, la terre, le ciel, les insectes. Par temps de pluie ou ensoleillé. Peu importe, 5, 10, 15, 30 minutes ou plus, apporte un calme serein et aide à sortir de cette irréelle société qui nous épuise parfois.

nem5qgwdcqwmmzcq_6w5oyghmmu

Vous l’aurez bien compris, ici ce sont mes techniques – il y en a évidemment d’autres – , mais chacun fait ce qui lui correspond au mieux. Le principal est d’extérioriser ses maux.

N’hésite pas à partager tes techniques à toi, ça pourrait fonctionner sur quelqu’un ! 🙂

Parce que tout ira mieux

IMAG2237

« Même si la nuit est longue le jour se lève toujours. » une des phrases qui mène ma vie et qui me tire vers le haut à chaque coup dur et qui est inscrite sur mon mur depuis quelques années déjà.

Rien ne dure. Ni les mauvaises choses ni les bonnes choses. Les bonnes choses s’entretiennent et se modulent. Les mauvaises choses se réparent et se suppriment. Tout s’en va, tout revient s’en arrêt et ainsi de suite. Tout dépend si on le voit comme un cercle vicieux ou vertueux. On a tendance à se focaliser sur ce qui ne va pas et à dire que les mauvaises choses reviennent toujours. Mais et si tu essayais de retourner ça? Mets ta tête à l’envers ! (Le fais pas physiquement, t’as l’air bête :P) : dis toi que ce sont les bonnes choses qui reviennent. C’est ça la vie mon poulet. « S’il n’y avait pas de bas dans la vie, comment serions nous que nous sommes heureux? » Voilà un petit schéma :

schéma cercles vertueux vicieux

En soit c’est la même chose, mais la façon dont on voit et prend la chose change tout !

Tu sais, « il ne faut surtout pas te laisser aller. C’est dix fois plus long de se reconstruire que de s’écrouler« . Et c’est tellement vrai ! J’te jure ! Bien sûr se lamenter un peu, pleurer un bon coup et jurer sur toute la Terre entière est parfois nécessaire pour se « reposer » un peu – il est fatiguant de se battre en continu – mais il faut faire ça en tant que pause.

Ça va aller. Ça prend du temps mais ça va aller. Ne regarde pas trop en arrière ou bien là où tu en es car tu ne te verras pas avancer. Jette un furtif coup d’œil en arrière une fois par an et vois tous les pas que tu as fait ! C’est ça la fierté. C’est ça la réussite.

Tu sais le cerveau est une machine. Imagine ton cerveau comme ton T9. Oui oui. Quand tu écris souvent les mêmes mots, ton T9 les ressortira automatiquement par déduction dès le début d’une phrase lambda. Cette phrase c’est comme un coup dur lambda de la vie. Et hop ! Si tu habitues ton cerveau à détester ta vie, les gens et toi-même, il te le ressortira aussitôt à chaque fois ! Et hop ! Le message sera envoyé avec un mot remplaçant celui que tu voulais écrire :O  du coup tu aimerais te battre mais il te fait déprimer et te laisse glisser au fond du trou. Le cerveau s’habitue à ton attitude. C’est un mécanisme.

C’est très imagé et extrêmement simplifié, mais c’est le but. Pour que ce soit le plus clair possible. Le corps fonctionne pareil d’ailleurs. Quand tu habitues ton corps à faire du sport ou à manger très mal par exemple. Ensuite il créera un besoin, voire une addiction. Mais il est toujours temps de l’habituer à autre chose.

200w

La dépression : Non!

WP_20150628_19_58_43_Pro

Bonjour jolis gens plein d’amour.

Je viens aujourd’hui vous parler d’un dur sujet : la dépression. Et plus précisément les petites habitudes qu’il faut adopter pour dire FUCK à la vilaine dépression qui nous tend souvent les bras lors des longs (ou petits) moments de déprime.

(ah et la dépression ce vit différemment selon les personnes!) Tout d’abord, je tiens à marquer clairement la différence entre la déprime et la dépression. (selon mes mots de non professionnelle). La déprime a un caractère passager; tout le monde déprime. Oui, oui, TOUT LE MONDE. On est triste, on se sent seul, on a envie de baisser les bras car tout semble aller mal. Mais ça passe. La dépression est une maladie. Ce n’est pas passager. Il est très très dur d’en sortir. Tout paraît futile et vain. On pleure sans cesse à chaudes larmes sans même savoir pourquoi, on perd le goût de tout plaisir, jusqu’à perdre l’envie de vivre. Et on rentre dans un cercle vicieux : on pense que tout va mal, on se dit que c’est la vie, c’est comme ça, qu’on n’y peut rien, alors on voit tout en noir et on va encore plus mal, alors on croit que c’est comme ça qu’on n’y peut rien, que la vie c’est de la merde de toute façon, que tout ce foutu monde c’est de la merde, y compris soit même, alors on va encore plus mal, etc etc etc…

Non, la vie n’est pas nulle. Elle n’est pas belle n’en plus. Elle est ce qu’on veut qu’elle soit. Ou plutôt, elle est comme on veut la voir. Je m’explique.

Pour commencer, on a la fâcheuse tendance à se comparer aux autres, n’est-ce pas? Le problème, -et c’est ce qu’il faut comprendre- c’est que tout le monde a sa propre expérience de vie. Personne n’a le même parcours que vous et vous n’avez le même parcours que personne, ainsi les choix faits sont différents, les chemins qui se présentent à nous sont différents, donc les résultats sont différents. De plus, les gens ont tendance à montrer le meilleur coté de leur vie, seulement les bons moments, comme lorsque l’on montre une jolie peinture représentant un paysage idyllique mais sans mentionner le temps, les efforts, les réflexions, pour atteindre la toile voulue. Le chemin paraît long lorsque l’on est « au fond du trou » mais avec un peu de recul, on regarde en arrière et on voit tout le chemin qu’on a parcouru! Il est donc inutile de se dire « non mais ça n’arrive qu’à moi, ma vie est nulle, j’ai pas de chance, regarde-la elle a tout pour être heureuse, regarde-le, qu’est-ce qu’il a de la chance! tout lui sourit » bla bla bla…

Un petit conseil ensuite, qui paraît moindre ou même logique, mais que je tiens à mettre quand même : écouter de la musique. On a toujours cette étrange conviction que la musique nous comprend. Et ça fait du bien! Parce que quand on ne va pas bien, on pense que personne ne nous comprend.

Chose importante: ne pas garder les mauvaises pensées dans sa tête! Soit :

-en parler (hyper important!) -ici, j’aimerais parler aux gens qui connaissent des personnes mal dans leur peau ou en dépression : soyez à l’écoute et ne les lâcher pas. Vraiment.-

écrire (tout ce qu’on a sur le cœur et dans la tête. Tout, tout!)

-chanter? Dessiner? Bref, vider et ordonner son esprit par le biais d’une activité (ça donne du sens à ses pensées et on se sent plus relâché 🙂 )

Sortir les gars, sortir! Même une mini promenade, ça fait du bien. Il ne faut pas se cloîtrer dans son petit chez soi, parce que ça nous incite à se cloîtrer dans sa tête et après on n’en sort plus. On pense que se cacher en soi-même va nous couper de la réalité, soit c’est vrai, mais là est l’erreur. Pourquoi? Parce qu’on croit que se couper de la réalité va nous couper des problèmes, MAIS la plus grosse partie de nos problèmes est dans la tête. La machine à penser tu connais? Quand elle se met en marche, elle ne s’arrête plus! Ca commence par de temps en temps, puis tous les soirs, puis toutes les nuits (bonjour cauchemars et insomnies!), puis tout le temps. Alors on dit NON. On sort, on se libère, on va se dégourdir le cœur, s’aérer l’esprit et on fait le point.

Avoir un objectif. Même tout petit. Pour éviter de penser que tout est vain et que la vie c’est l’ennui!

Ce qu’il faudrait, c’est adopter un certain comportement. « Ce sont mes pensées, c’est moi qui les contrôle, et non pas l’inverse. » Dès que les mauvaises pensées commencent à s’enchaîner, il faut tout de suite dire STOP! On se force à penser à de jolies choses, ou on s’occupe pour couper net à la déprime.

Il faut prendre soin de soi en essayant de comprendre les messages de son corps. Signe de stress ou d’anxiété, le corps parle à sa façon pour nous dire « Oulah! y a un truc qui cloche! » Alors il faut se demander pourquoi. Prendre les problèmes un par un, déblayer les différentes possibilités de lutter contre eux et de trouver une solution. Chose difficile, je l’accorde, c’est pour cela que, je le répète, il faut parler et ne pas rester seul avec ses tourments.

La vie, en règle général, n’est pas facile et nos pensées et notre environnement nous la rendent encore plus difficile. Si tout était tracé et sécurisé d’avance ça se saurait! Donc pour conclure, il faut tenter  réussir à se focaliser sur une activité, une passion pour ne pas se laisser happer par la machine à penser, il faut parler, ne pas s’enfermer (dans tous les sens du terme), ne pas comparer sa vie à celle des autres. Il faut également avoir un but,  s’écouter et se comprendre, garder espoir en son propre avenir et faire en sorte d’aimer la vie, à commencer par soi-même et les autres. Ouais, tu vas me dire que c’est hyper cucu, fifille, #victime, tout ça mais c’est ma vérité.

La dépression n’est pas une maladie fatale. On peut s’en sortir, il ne faut pas lâcher malgré la difficulté. Si vous regardez bien autour de vous il y a forcément de belles choses, des choses que vous aimez, qui vous font du bien. Soyez plus fort que la déprime, ne vous laissez pas entraîner par le cercle vicieux qui se nourrit de vos pensées sombres.

Je répète que je ne suis pas professionnelle, je ne parle qu’avec mes expériences. De plus, il y aurait des milliers et des milliers d’autres choses à dire sur la déprime ou la dépression et sur les choses à faire pour les contrer, mais j’espère aider un petit peu avec ce court article écrit avec sincérité. Et je tiens également à rajouter que cet article est là pour aider à éviter la dépression, non de la guérir.

200 (26)

« Non à la dépression, non à la dépression, non à la dépression! »

SOS depression : http://sos.depression.free.fr/

Mes cheveux roses?

WP_20150601_16_29_15_Pro

Coucou les amours!

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de comment je m’occupe de mes cheveux roses. Bonne lecture! 🙂

Tout d’abord je tiens à préciser que je ne suis en aucun cas une professionnelle et que je ne parle que de ma façon à moi de faire. Le meilleur conseil que je peux vous donner est d’aller voir un coiffeur qui s’y connait bien en couleur comme le rose, bleu, vert, etc (car ce n’est pas le domaine de tous les coiffeurs, cherchez bien!)

Connaitre ses cheveux!

Chaque personne a un type de cheveux différent (bouclé, lisse, africain, etc), donc sachez si vos cheveux sont fragiles ou non car le rose est une couleur très chimique, comme vous pouvez vous en douter, ainsi si votre cheveu a tendance à être plutôt fragile il se peut qu’il ne supporte pas le ‘choque’. De plus, selon votre couleur de cheveux naturelle il faut savoir qu’une décoloration est nécessaire si vous n’avez pas le cheveu très blond. 

La décoloration

Décoloration - magnifique n'est-ce pas? ^^
Décoloration – magnifique n’est-ce pas? ^^

Pour mon cas, je suis châtain clair (blond foncé pour les coiffeurs…), j’ai dû donc me faire faire une décoloration (volume 30, je ne suis plus très sûre…) pendant une bonne heure pour que la couleur rose tienne bien (si je n’avais pas fait de décoloration le rose aurait donné un bordeaux à peine visible).

Le rose

1. Couleur Pour le rose, j’utilise le Bordeaux de Crazy Color que je commande sur Bleu Libellule. (oui, on ne dirait pas que c’est la bonne couleur, mais je vous assure que si ^^)

Exemple à ne pas suivre. Mettez des gants!!
Exemple à ne pas suivre. Mettez des gants!!

2. Utilisation Pour l’utilisation, mettez des gants en latex car la couleur accroche énormément sur la peau! Ensuite versez le contenu du flacon dans un récipient (que vous allez jeter par la suite ou n’utiliser que pour cela); ne versez pas tout, personnellement j’ai les cheveux longs et un flacon me permet de refaire deux fois ma couleur. Mais gérez comme bon vous semble! Plus vous en mettez plus la couleur sera foncée et tirera sur un joli bordeaux 🙂 Attendez 5 à 10 minutes que la couleur s’imprègne bien dans vos cheveux puis rincez abondamment, essorez bien vos cheveux, puis faites un soin

3. Coiffeur/Maison Je vous conseille fortement de le faire faire chez un coiffeur au moins pour la première fois (décoloration si besoin, et couleur+soin) pour éviter de faire des bêtises! Ensuite vous pourrez demander à votre coiffeur où est-ce que vous pouvez vous procurer la couleur et faites la vous-même (car, je ne vous le cache pas, c’est assez onéreux de le faire chez le coiffeur – discutez-en avec lui!). Autre petit conseil pour la première coloration : venez chez le coiffeur avec les cheveux un peu gras (désolée, ce n’est pas très classe ^^) car le sébum protégera un peu vos cheveux 😉 

4. Quand refaire sa couleur? Tout simplement, quand vous le souhaitez! Il faut savoir que la couleur s’en va à chaque shampoing, ainsi je vais vous montrer ci-dessous les différentes étapes à partir de ma couleur naturelle jusqu’à l’état de la couleur après plusieurs shampoings. Pour ma part, je fais toujours deux shampoings et un soin (très important le soin car les cheveux sont tout de même abîmés). De plus, il est conseillé de diminuer la fréquence de vos shampoings (ex: tous les 4-5 jours au moins) car la couleur assèche les cheveux et c’est aussi une question d’économie si vous ne voulez pas la refaire trop souvent. Personnellement je la refais environ tous les mois.

Ma couleur naturelle
Ma couleur naturelle

WP_20150227_14_39_54_Pro

WP_20150216_16_41_04_Pro

WP_20150421_14_05_07_Pro

WP_20150225_11_12_09_Pro

WP_20141103_14_37_46_Pro

WP_20141218_15_47_36_Pro

Avantages et inconvénients 

Voici les avantages de la couleur selon moi :

-L’esthétique bien sûr! Le rose est une couleur magnifique qui apporte un bout de joie peu importe où vous êtes!

-Cette couleur a de multiples reflets, adieu les cheveux ternes et tristounets!

-C’est l’occasion de tester plein de soins pour bichonner votre chevelure!

-Vous pouvez accorder votre tenue et votre maquillage à vos cheveux et essayer plein de nouvelles coiffures!

-Même avec les racines, ce n’est pas du tout choquant (pour ma part ^.^); en tout cas si vous avez les cheveux naturellement châtains.

-Été comme hiver, cette couleur passe partout!

-Vous serez unique en votre genre (et vous ne passerez pas inaperçu : ceci peut être un avantage comme un désavantage selon votre personnalité)

Et donc les désavantages :

– ça abîme les cheveux

– c’est un peu plus compliqué de trouver un emploi (pas n’importe où en tout cas)

-les cheveux s’accrochent car il deviennent poreux : aïe aïe aïe les nœuds!

-il faut souvent refaire la couleur

ça tâche beaucoup! Attention à votre douche, sol, mur, oreillers, draps et à votre peau! (si vous en mettez malencontreusement sur votre corps, utilisez du parfum ou de l’eau de Cologne pour en enlever un maximum)

-les gens peuvent devenir étranges… x)

Ce qu’il faut retenir

Faites toujours un soin!

Ca tâche!

Demandez conseil à un coiffeur et ne le faites pas vous-même la première fois!

Il faut une décoloration si vous n’êtes pas d’un naturel très blond

Je ne suis pas une professionnelle!

Voilà voilà! J’espère que cet article a pu vous aider un peu 🙂 je suis très contente de vous partager mes conseils dans tous les cas. Plein de bisous sur votre petite frimousse :3

PS : la couleur ne donne pas un rose prononcé à la première utilisation, il faut la refaire plusieurs fois pour que la couleur accroche au cheveu.

S’accepter soi-même <3

WP_20140816_044

Bonsoir les chatons!

Je vous retrouve avec cet article sur comment s’accepter soi-même. Je vous donne une petite liste personnelle de conseils qui, j’espère, vous aidera un peu.

1. Ne pas se comparer aux autres!

Personne n’est parfait, tout le monde a ses défauts même la star que vous admirez, tout le monde sans exception! Vous avez forcément quelque chose que les autres n’ont pas (la gentillesse? De beaux yeux? De l’imagination? Tout doit être pris en compte, même un tout petit détail) De plus, je suis sûre que vous avez nombre de qualités que vous ne mettez pas en avant ou que vous n’exploitez pas. 😉

2. Faites une liste de ce que vous aimez, même un tout petit peu, chez vous (physiquement et moralement) et de toutes les bonnes actions que vous avez faites (donner de l’argent à un SDF, donner un coup de main à vos parents, consoler un ami…?)

3.Trouver votre style vestimentaire.

Eh oui! Cela peut paraître banal, mais trouver son style, c’est se connaître, c’est connaître sa personnalité. Suivre la mode n’est pas toujours la solution. Pourquoi pas un petit style décalé mais pas forcément provoquant qui vous correspondrait? 🙂 Piochez un peu partout dans les films, vidéos, photos…

4. Chacun est utile et a quelque chose à apporter à autrui! 

Tout le monde a quelque chose à donner, à commencer par un sourire; ça ne paraît pas forcément important et pourtant… un bonjour avec un grand sourire peut changer la journée d’une personne, croyez moi!

5. Accepter les compliments que l’on vous fait!

Tout le monde a déjà eu des compliments. Apprenez à dire « merci », rien que ça, ça aide! De plus, on est toujours beau ou belle pour quelqu’un, c’est indéniable, à commencer par vos parents.

6. Ne pas vouloir plaire à tout le monde

En général on le sait, mais on ne comprend pas. Comme je l’ai dit précédemment, on est toujours beau/belle pour quelqu’un mais on est toujours moche pour quelqu’un aussi. Trouvez-vous tout le monde beau sur cette Terre? Non ^^ N’oubliez jamais que ‘vous êtes les autres’. Si vous ne comprenez pas les goûts des autres, apprenez d’abord à comprendre les vôtres…

7. On change tout au long de la vie!

En grandissant et en vieillissant, les traits de visage changent, le corps, la peau. Laissez du temps au temps.

8. Donnez vous un coup de pouce!

« Peu importe qui vous êtes ou qui vous avez été, vous pouvez être qui vous voulez être ». Chercher ce que vous admirez chez votre ou vos modèles et persuader vous que vous pouvez être pareil : l’auto persuasion est un long processus mais très efficace! En effet, les gens ressentent ce que vous dégagez : le karma! Si dans votre tête vous êtes confiant et à l’aise, les gens le remarqueront.

9. Apprenez à vous connaître.

Vous connaîtrez vous valeurs et vous écouterez beaucoup moins les personnes qui essayent de vous rabaisser! Et n’oubliez jamais que, même si cela ne se voit pas forcément, les gens qui vous nuisent moralement sont des gens frustrés et jaloux. Les gens méchants ne sont pas en paix avec eux-même.

10. Respirez!

La vie est belle si on fait en sorte qu’elle le soit! Il est toujours plus facile de se dire « C’est la vie, c’est comme ça, je n’y peux rien… » Le bonheur ne vient pas aux gens qui attendent les bras croisés; cela demande beaucoup d’efforts. Positive attitude! ^^ Tout n’est pas fatal dans la vie.

11. Tenez-vous droit

Cela peut paraître futile mais la posture que vous prenez change votre vision des choses. Si vous vous tenez droit, vous vous sentirez moins vulnérable et un peu plus sûr de vous (même si vous êtes de petite taille comme moi^^)

12. On n’est jamais totalement seul

Quand tout va mal, on a toujours l’impression de n’être qu’un(e) bon(ne) à rien et d’être la personne la plus seule au monde, mais c’est faux. Nous avons toujours quelqu’un qui nous encourage à sa manière, à commencer par soi-même.

13. Encouragez vous!

Parlez vous comme vous parleriez à un ami qui ne va pas bien. On est la seule personne qu’on doit supporter toute sa vie alors autant être en harmonie avec soi-même 🙂

14. Prendre soin de soi et des autres

Il faut toujours prendre du temps pour soi, pour se bichonner, faire les choses que l’on aime; mais aussi aider les gens qui en ont besoin, cela nous montre que l’on peut être utile et bon.

15. Etre actif!

Pratiquer un sport, marcher, faire du théâtre… Ne vous laissez surtout pas face à l’ennui, rien de pire pour le moral et pour l’estime de soi! Même faire un peu de ménage, se lever tôt, etc Faites vous une petite liste chaque jour de ce que vous allez faire dans la journée, ou même un emploi du temps et barrez les choses accomplies au fur et à mesure.

16. Les bonnes résolutions!

C’est ce qui a le mieux fonctionné pour moi. Chaque année, écrivez les objectifs qui vous tiennent à cœur, même les plus banals comme s’acheter une nouvelle paire de chaussures. S’il est dur pour vous de tenir vos bonnes résolutions, ne vous fixer pas des objectifs trop ambitieux. Ensuite à la fin de l’année (ou du mois, ou de la semaine) écrivez tout ce que vous avez accompli pendant cette période (ex: j’ai eu mon diplôme, je me suis acheté le CD que je voulais, j’ai aidé une mamie à faire ses courses, je me suis fait de nouveaux amis, je suis moins susceptible etc). Cela vous montrera que les choses se gagnent avec le temps et des efforts et que vous en êtes capable! 🙂

17. N’hésitez pas à demander à vos proches de vous dire vos qualités

Et exploitez ces qualités!

18. Osez!

Osez faire les choses que vous aimez, peu importe ce que l’on vous dit, car les plus belles choses se font avec passion. De plus, si vous ne le faites pas, vous allez le regretter toute votre vie. C’est votre vie, ne laissez personne prendre le stylo à votre place.

Voilà voilà! Ce sont les petites choses que j’ai faite pour prendre confiance en moi avec le temps et c’est ce que j’applique encore les jours où je me vois d’un mauvais œil. Retenez que les détails de la vie sont souvent ce qui importe le plus; de plus tant que vous aurez confiance en vous, vous serez intouchable! Bien sûr, la confiance en soi ne vient pas par magie, il faut donner du temps au temps et ne jamais baisser les bras même dans les moments où on en a marre; tout le monde a des périodes difficiles moralement même les plus grands, le plus important est de ne jamais lâcher.

Si besoin, n’hésitez pas à me demander des liens de vidéos ou d’articles ! J’en ai tout plein qui m’ont beaucoup aidé 🙂

Plein de bisous à vous!

PS : je vous laisse le lien de mon Tumblr, en espérant qu’il vous redonne du baume au cœur ❤ http://petite-angie.tumblr.com/